Une déclaration explosive : STJD interdit Ygor Catatau de jouer au football et suspend l’équipe de Cuiabá pour deux ans dans une manipulation époustouflante qui fait sensation.




Article sur la Commission Disciplinaire de la Cour Supérieure de Justice Sportive

Sommaire:

Des joueurs de football interdits pour participation à des paris

Des sanctions pour cinq joueurs

La 5ème Commission Disciplinaire de la Cour Supérieure de Justice Sportive a rendu son verdict ce mardi (6) à l’encontre de cinq joueurs qui ont représenté l’équipe de Sampaio Corréa l’année dernière. Ils ont été reconnus coupables de participation à des paris sportifs et ont été interdits de football. Parmi les joueurs sanctionnés figure Ygor Catatau, ancien joueur de Vasco.

Actuellement, l’attaquant évolue dans le championnat iranien et peut encore jouer au football en dehors du pays, sans effet de l’interdiction. La décision peut faire l’objet d’un appel, la défense de Catatau ayant déclaré qu’elle fera appel de la condamnation.

Trois autres joueurs ont également écopé de sanctions, mais avec des pénalités différentes. Il s’agit d’André Queixo, milieu de terrain qui évolue actuellement à Nam Dinh (Irak), Matheusinho de Cuiabá, et Paulo Sergio, défenseur d’Operário. Allan Godói, qui joue actuellement pour Operário, a quant à lui été acquitté. Voici les décisions prises par la Cour Supérieure de Justice Sportive concernant ces joueurs accusés par l’Opération Peine Maximum I du Ministère Public-GO :

  • André Queixo – amende de 50 000 R$
  • Matheusinho – suspension de 720 jours, amende de 50 000 BRL
  • Paulo Sérgio – suspension de 720 jours, amende de 70 000 BRL
  • Ygor Catatau – expulsion, amende de 70 000 BRL
  • Allan Godói – acquitté
En savoir plus en pronos :  Le choc de l'Inter Milan : Pavard confronté à une crise imprévisible - Révélations stupéfiantes qui suscitent l'attention !

Le quintet qui défendait Sampaio Corrêa la saison dernière a été accusé dans quatre articles :

  • Art. 191 : Non-respect ou entrave au respect du règlement général ou particulier des compétitions (III)
  • Art. 242 : Donner ou promettre un avantage indu à un membre d’une entité sportive, dirigeant, entraîneur, athlète ou toute personne physique mentionnée à l’art. 1, § 1, VI, de sorte que, de quelque manière que ce soit, il influence le résultat du match, de la compétition ou équivalent.
  • Art. 243 : Agir délibérément de manière préjudiciable à l’équipe en défense. § 1 Si l’infraction est commise contre paiement ou promesse d’un avantage, la peine sera la suspension de trois cent soixante à sept cent vingt jours et l’élimination en cas de récidive, en plus d’une amende de R$ 100 à R$ 100000. § 2 L’auteur de la promesse ou de l’avantage sera puni d’une peine d’élimination, en plus d’une amende de R$ 100 à R$ 100 mille.
  • Art. 243-A : Agir contrairement à l’éthique sportive dans le but d’influencer le résultat d’un match, d’une compétition ou équivalent.

Un nouveau quintet jugé par la Cour Supérieure de Justice Sportive

La semaine dernière, huit autres joueurs accusés par l’Opération Penalty Maximum II étaient présents à la Cour Supérieure de Justice Sportive pour être jugés. Gabriel Tota (Ypiranga) et Matheus Gomes (sans club) ont été bannis, tandis qu’Igor Carius (Sport) a été acquitté. Moraes (Aparecidense), Paulo Miranda (sans club), Eduardo Bauermann (Santos), Fernando Neto (São Bernardo) et Kevin Lomonaco (Red Bull Bragantino) ont également reçu des sanctions.

La liste des sanctions prononcées par la Cour Supérieure de Justice Sportive :

  • Moraes (Aparecidense-GO) : suspension de 760 jours et amende de 55 000 BRL
  • Gabriel Tota (Ypiranga-RS) : bannissement et amende de 30 000 R$
  • Paulo Miranda (sans club) : suspension de 1 000 jours et amende de 70 000 BRL
  • Eduardo Bauermann (Santos) : suspension de 12 matchs
  • Igor Cariús (Sport) : acquitté
  • Fernando Neto (São Bernardo) : suspension de 380 jours et amende de 15 000 R$
  • Matheus Gomes (sans club) : bannissement et amende de 10 000 R$
  • Kevin Lomónaco (Bragantino) : suspension de 380 jours et amende de 25 000 BRL
En savoir plus en pronos :  Coupe du monde : choc avec l'élimination de l'Allemagne et de la Belgique, révélation incroyable sur l'Angleterre en direct !


Reda
Les derniers articles par Reda (tout voir)
En savoir plus en pronos :  Découvrez le montant exorbitant que les supporters de Fortaleza sont prêts à dépenser pour assister à la finale historique en Uruguay! 🚀🔥 #SupportersFous #FinaleSudaméricaine

Ce site recense les différents bookmakers afin d'aider les nouveaux entrants sur les paris sportifs en ligne.

paris sportif en ligne

paris sportif

meilleur bookmaker

Contact

Paris-Sportif-Conseils

Groupe de pronostiques GRATUIT

Divulgation De Publicité :
paris-sportif-conseil.fr constitue une ressource en ligne gratuite qui s’efforce d’offrir un contenu utile et des fonctions de comparaison à ses visiteurs. Nous acceptons des compensations publicitaires de la part des entreprises qui apparaissent sur le site, ce qui influence l’emplacement des marques et l’ordre dans lequel elles (et/ou leurs produits) apparaissent ; cela influence également la note qui leur est attribuée. L’inscription des entreprises sur cette page n’implique AUCUNEMENT leur approbation. 

Nous ne répertorions pas tous les fournisseurs présents sur le marché. À l’exception de ce qui est expressément stipulé dans nos Conditions d'utilisation, toutes les déclarations et garanties concernant les informations présentées sur cette page sont exclues. Les informations, y compris les prix, qui figurent sur ce site sont susceptibles d’être modifiées à tout moment.

Les jeux d'argent et de hasard sont interdits aux mineurs. Ne misez pas des sommes d'argent supérieurs à ce que vous pourriez perdre. Jouer comporte des risques: endettement, dépendance, isolement. Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé)