Diablo Immortal : La nouvelle référence des microtransactions dans l’histoire du jeu vidéo ? Découvrez comment le jeu se démarque des pires pratiques !







Controverses sur les microtransactions dans l’industrie du jeu vidéo

Sommaire:

Controverses sur les microtransactions dans l’industrie du jeu vidéo

Diablo Immortel : quand les microtransactions deviennent un problème

Diablo Immortel est l’un des jeux qui fait le plus parler de lui dans l’industrie du jeu vidéo actuelle, mais pas pour de bonnes raisons. Le titre mobile, sorti récemment, est gratuit mais se repose fortement sur les microtransactions, ce qui rend le jeu presque injouable pour de nombreux fans de longue date de la franchise.

Cependant, Diablo Immortel n’est pas le premier jeu à faire face à une telle controverse. Pourtant, l’ampleur de la controverse entourant Immortel le place fermement en comparaison avec certaines des pires controverses sur les microtransactions de tous les temps.

La controverse autour des microtransactions dans Diablo Immortel a été un point de discorde au sein de la communauté du jeu, et il est clair de voir pourquoi.

Malgré le dédain vocal envers les microtransactions dans le jeu, il est rapporté que Diablo Immortel a gagné 24 millions de dollars au cours de ses deux premières semaines, ce qui suggère que la formule a trouvé un public.

La controverse sur les microtransactions de Star Wars Battlefront 2

Malgré l’accueil critique positif de Star Wars Battlefront 2 de DICE, le jeu a fait l’objet d’une importante controverse lors de sa sortie. La controverse était très similaire par son ampleur et son profil à celui de Diablo Immortel.

La controverse sur les microtransactions de Grand Theft Auto Online

Le mode en ligne massivement populaire pour Grand Theft Auto 5 est également connu pour ses microtransactions. Les joueurs peuvent recevoir de l’argent dans le jeu via des “Shark Cards” achetables, et l’impulsion pour l’achat de devises dans le jeu a fait que certains objets nécessitent d’énormes sommes d’argent.

En savoir plus en pronos :  La bombe Messi : Révélation explosive sur sa future alliance avec une légende du PSG pour affronter les Pays-Bas!

La controverse sur les microtransactions de FIFA Ultimate Team

Un autre exemple de controverses sur les microtransactions provient de la franchise FIFA d’EA, notamment avec le mode de jeu “Ultimate Team”. Le recours aux microtransactions semble s’être normalisé au sein de la communauté, ce qui la distingue des fans vocalement mécontents de Diablo Immortel.


Reda
Les derniers articles par Reda (tout voir)
En savoir plus en pronos :  Plongez dans le départ légendaire de Manchester United avec une déclaration stupéfiante qui ne manquera pas de vous captiver! 🌟🔥

Ce site recense les différents bookmakers afin d'aider les nouveaux entrants sur les paris sportifs en ligne.

paris sportif en ligne

paris sportif

meilleur bookmaker

Contact

Paris-Sportif-Conseils

Groupe de pronostiques GRATUIT

Divulgation De Publicité :
paris-sportif-conseil.fr constitue une ressource en ligne gratuite qui s’efforce d’offrir un contenu utile et des fonctions de comparaison à ses visiteurs. Nous acceptons des compensations publicitaires de la part des entreprises qui apparaissent sur le site, ce qui influence l’emplacement des marques et l’ordre dans lequel elles (et/ou leurs produits) apparaissent ; cela influence également la note qui leur est attribuée. L’inscription des entreprises sur cette page n’implique AUCUNEMENT leur approbation. 

Nous ne répertorions pas tous les fournisseurs présents sur le marché. À l’exception de ce qui est expressément stipulé dans nos Conditions d'utilisation, toutes les déclarations et garanties concernant les informations présentées sur cette page sont exclues. Les informations, y compris les prix, qui figurent sur ce site sont susceptibles d’être modifiées à tout moment.

Les jeux d'argent et de hasard sont interdits aux mineurs. Ne misez pas des sommes d'argent supérieurs à ce que vous pourriez perdre. Jouer comporte des risques: endettement, dépendance, isolement. Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé)