Cinq fois où les stars de l’équipe nationale brésilienne ont été victimes de la colère des supporters : une déclaration époustouflante qui attire les clics révèle que Neymar n’est pas le premier !



5 fois où les supporters brésiliens ont exprimé leur colère envers les joueurs

Sommaire:

5 fois où les supporters brésiliens ont exprimé leur colère envers les joueurs

Ouvrir plus de réactions… Neymar était littéralement la cible de la foule après le match nul 1-1 du Brésil contre le Venezuela lors du 3ème tour des Éliminatoires de la Coupe du monde. À la sortie du terrain, l’attaquant a été frappé à la tête avec un sac de pop-corn. Et il n’était pas le seul…

En plus de tout le contenu ESPN, avec Combo+, vous avez accès aux meilleurs divertissements Star+ et aux franchises les plus appréciées de Disney+. Abonnez-vous maintenant!

1 – Raí hué au Maracanã contre l’Argentine en 1998

Le dernier match amical de l’équipe brésilienne avant la Coupe du Monde 1998 contre l’Argentine au Maracanã ne rappelle pas de bons souvenirs à Raí… Dans une soirée au cours de laquelle pratiquement toute l’équipe a très mal joué, le milieu de terrain, qui débutait parmi les titulaires à la place de Juninho Paulista, blessé, a fini par être l’un des pires. Il a été remplacé par Leonardo en 2ème mi-temps, en criant « Raí, demande-lui de partir ». À l’époque, les supporters de Rio voulaient qu’Edmundo soit sur le terrain et choisissaient le point culminant de l’équipe à l’époque. Finalement, le Brésil a perdu 1-0, avec un but de Cláudio López, et Raí n’a pas été convoqué par Zagallo pour la Coupe du Monde.

2 – Drapeaux lancés contre la Colombie en 2000

Dans une période de pression lors des éliminatoires de la Coupe du Monde 2002, l’équipe brésilienne a reçu la Colombie à Morumbi. Ce match marquait les débuts de l’entraîneur Emerson Leão, qui ne pouvait même pas être sur le banc pour purger sa suspension. Avec un match nul 0-0, les supporters perdaient patience… Rivaldo, élu meilleur joueur du monde en 1999, était l’une des principales cibles. Au plus fort de la colère, certains supporters ont pris les drapeaux offerts en cadeau et les ont lancés vers le terrain. Sans oublier les cris de « olé » qui résonnaient ironiquement à chaque touche de balle des Colombiens. Jusqu’à la 48e minute de la seconde période, Juninho Paulista tirait un corner et Roque Júnior marquait de la tête pour garantir la victoire 1-0.

En savoir plus en pronos :  Ne manquez pas le choc entre Newcastle et Chelsea ! Découvrez où regarder le match et les compositions probables !

3 – Célébration du but adverse en 2002

Tout comme Neymar, Felipe a également souffert à Cuiabá. À l’époque, le Brésil disputait une série de matches amicaux avant la Coupe du monde 2002, au cours desquels l’entraîneur convoquait essentiellement des joueurs qui jouaient dans le pays. Lors de la victoire 6-1 contre l’Islande, les supporters ont même célébré le but de l’équipe rivale et sont partis au milieu du match en signe de protestation. L’une des raisons de l’irritation était l’absence de Romário, qui n’a même pas participé à la Coupe du Monde.

4 – Dunga hué par les supporters lors de plusieurs matchs en 2008

Dunga n’a pas non plus eu des moments faciles avec les fans. En 2008, alors que l’équipe accumulait les résultats négatifs lors des qualifications, avant de « se lancer », l’entraîneur fut la cible de nombreuses protestations. Lors du match nul et vierge contre l’Argentine, à Mineirão, l’entraîneur a quitté le terrain lourdement hué. Puis, à Nilton Santos, ils sont à égalité avec la dernière place Bolivieet les fans ont réclamé son licenciement aux cris de « Dunga, demande-lui de partir ».

5 – Neymar hué et traité de pipoqueiro contre l’Afrique du Sud en 2012

Il y a 11 ans, Neymar était traité de « pipoqueiro » lors d’un match amical opposant l’équipe brésilienne, à Morumbi, à l’Afrique du Sud. Le jeune attaquant de Santos, alors jeune, a réalisé une mauvaise performance avec le maillot vert et jaune et a fini par être limogé par Mano Menezes à la 44e minute de la 2e mi-temps. Il a quitté le terrain hostile, avec des huées et des insultes de la part des supporters. Quelques jours plus tard, la star a marqué trois des huit buts contre la Chine, au stade Arruda, à Pernambuco, et a envoyé un message: « Personne ne m’enlèvera mon sourire. Peu importe les huées, mon sourire sera toujours sur mon visage ».

En savoir plus en pronos :  La signature choc de Richarlison à Tottenham : ne manquez pas de voir tous les détails sur ESPN sur Star+ !

Reda
Les derniers articles par Reda (tout voir)
En savoir plus en pronos :  Antonio Conte: vu par les fans de Tottenham comme un sauveur ou un échec imminent? Une déclaration qui fait sensation!

Ce site recense les différents bookmakers afin d'aider les nouveaux entrants sur les paris sportifs en ligne.

paris sportif en ligne

paris sportif

meilleur bookmaker

Contact

Paris-Sportif-Conseils

Groupe de pronostiques GRATUIT

Divulgation De Publicité :
paris-sportif-conseil.fr constitue une ressource en ligne gratuite qui s’efforce d’offrir un contenu utile et des fonctions de comparaison à ses visiteurs. Nous acceptons des compensations publicitaires de la part des entreprises qui apparaissent sur le site, ce qui influence l’emplacement des marques et l’ordre dans lequel elles (et/ou leurs produits) apparaissent ; cela influence également la note qui leur est attribuée. L’inscription des entreprises sur cette page n’implique AUCUNEMENT leur approbation. 

Nous ne répertorions pas tous les fournisseurs présents sur le marché. À l’exception de ce qui est expressément stipulé dans nos Conditions d'utilisation, toutes les déclarations et garanties concernant les informations présentées sur cette page sont exclues. Les informations, y compris les prix, qui figurent sur ce site sont susceptibles d’être modifiées à tout moment.

Les jeux d'argent et de hasard sont interdits aux mineurs. Ne misez pas des sommes d'argent supérieurs à ce que vous pourriez perdre. Jouer comporte des risques: endettement, dépendance, isolement. Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé)